FAIRE ECLORE DES FORÊTS SAUVAGES

Bien plus que des arbres, un écosystème diversifié, complexe et vivant !

Laisser de la place aux autres manières d’être vivant

Une plantation d’arbres n’est pas une forêt si elle est exploitée par l’être humain puisque soumise à un traitement agricole. Le plus souvent il y a des labours et des produits phytosanitaires. « C’est de l’agriculture » constate Francis Hallé. La végétation y est peu diversifiée, en conséquence la nourriture y est plus rare pour la faune local. Il s’agit là d’un « champ d’arbres » et non d’une forêt.

En zone rurale sur de grandes étendues, nous acquérons des terrains pour protéger ces espaces de l’intervention humaine. Aucune coupe d’arbres, ces espaces sont laissés en libre évolution sur un temps long. 

Hibou en haut d'un bouleau en pleine nature

LIBRE ÉVOLUTION = ESPACE SAUVAGE

En France métropolitaine, seulement 0,14% des forêts sont laissées en libre évolution, sans aucune exploitation humaine. La 6ème extinction de masse provoquées par les activités humaines est en partie lié à la destruction des habitats des animaux non-humains.

Les réserves en libre évolution redonnent de la place à nos voisins les animaux chez nous en Bretagne. 

Des habitats pour toutes les formes de vies

Aucune intervention humaine

Des écosystèmes complexes, riches et autonome

Des vieux arbres et du bois mort, piliés de la biodiversité

Réserve en libre évolution à Plouëc-du-Trieux en Bretagne

L’association est devenu propriétaire au début de l’année 2023 de 18 000M2 de forêt à Plouëc-du-Trieux en Bretagne pour en faire une réserve en libre évolution. Ce projet a été rendu possible grâce un financement participatif réunissant plus de 580 personnes ! Pat, un des membres de l’association, vous emmène à sa découverte et explique l’importance de laisser des espaces sans aucunes interventions humaines. 

« Pour avoir un écosytème pleinement développé,

il faut une protection stricte, sans aucune intervention humaine »

Conférence et interview de 2 scientifiques spécialistes des forêts sauvages

Membre de la coordination Libre évolution

Nous avons rejoint la coordination libre évolution réunissant associations et scientifiques défendant la libre évolution en France et en Europe (objectif : 10% d’espaces en libre évolution en France). Vous pouvez retrouver des témoignages et de la documentation d’écologues et d’autres association agissant localement et nationnalement. 

Notre action sera toujours en Bretagne mais comme dans une forêt, c’est la diversité, les interconnexions et les interdépendance qui font notre force ! 

Forêts naturelles ou champs d’arbres ?

En clair, il faut se demander comment serait le lieu où nous posons les pieds si l’humain ne l’avait pas modifié. Comment serait-il à l’état sauvage ?

Une partie de la réponse nous est donnée par Françis Hallé, un biologiste français ayant consacré sa vie à l’étude des forêts. « Suffirait-il qu’un terrain soit couvert d’arbres pour que l’on puisse parler de forêt ? Je ne le pense pas, et le public prend trop souvent les plantations d’arbres pour de véritables forêts »

Nous acquérons des terrains en zones rurales pour les protéger de toutes activités humaines et permettre à la nature sauvage de reprendre ses droits.

 

Libre évolution et naturalitées des forêts
Protection des forêts naturelles

Une plantation n’est pas une forêt

La plantation d’arbre est l’équivalent d’un champ de maïs : c’est un milieu transformé par l’humain pour lui même, il perd sa naturalité et sa vie sauvage.

Lorsqu’il y a très peu d’essences différentes, la biodiversité y est très faible car la nourriture est peu variée, attirant ainsi moins d’espèces d’insectes différentes qui attirent donc moins de petits animaux et ainsi de suite. Des chaines alimentaires entières sont détruites par l’appauvrissement du milieu pour son exploitation.

Une forêt sauvage quant à elle est riche en diversité et tisse des liens complexes entre tous ces habitant.e.s, du champignon à l’arbre, de la fourmi au cerf en passant par toute la vie du sol. Elle accueille une faune et une flore aux multitudes d’interactions visibles et invisibles. Un écosystème interdépendant ou chacun.e.s de ses membres est important.e.

Protection des forêts naturelles

Nos engagements

Notre vocation est de faire éclore des forêts sauvages en Bretagne. Wild souhaite apporter son soutien à d’autres organisations ayant le même objectif (associations, institutions, entreprises…). Nous ne collaborerons pas avec des organisations polluantes essayant de verdir leur image. Nous ne participerons pas à des programmes de compensation car pour nous replanter des arbres ou protéger des espaces n’autorise pas à détruire des zones sauvages ! Les collaborations de Wild seront décidées par ses membres !

Les particulier.e.s, les professionnel.le.s et les institutions qui mettent à disposition leur terrain pour planter une forêt avec Wild ou créer un espace en libre évolution s’engagent à ne pas couper d’arbre sur la parcelle sauf s’il y a une menace qu’il tombe sur la voie publique ou sur des habitations. Iels laisserons le terrain se développer à l’état sauvage. Un espace sera réellement sauvage lorsque le temps aura sculpté son oeuvre. 

Fourmis sur une feuille

INTELLIGENCE COLLECTIVE

Recherches, études et vulgarisation scientifique

Intelligence collective

N’hésitez pas à nous partager vos conseils, les ouvrages et les travaux scientifiques que vous avez lu ou tout simplement votre expérience du terrain. La curiosité et créativité sont les moteurs de nos actions.

Nous croyons en l’intelligence collective, ne pas savoir n’est pas un problème, le reconnaître permet d’apprendre. Qui pourrait prétendre connaître toute la complexité des écosystèmes, en tous cas pas nous. Nous sommes d’humbles messager.e.s qui prenons la parole par l’art pour lutter avec le vivant, une forme parmis tant d’autres de la résistance.

Vous retrouverez en dessous les trois acteurs majeurs qui nous aident à recréer de véritables forêts.

 

Fourmis sur une feuille
Conservatoire de botanique national de Brest

Conservatoire Botanique National de brest

Le Conservatoire botanique national de Brest (CBNB) est chargé d’étudier et de préserver les plantes sauvages et les milieux naturels des régions Bretagne, Normandie et Pays de la Loire ainsi que certains hauts lieux de la biodiversité mondiale. Basé à Brest, il compte deux antennes à Nantes et Caen.

Il produit de nombreux travaux sur la flore et la faune locale qui nous permet de mieux comprendre les espèces végétales les plus adaptées à chaque milieu de Bretagne. C’est un acteur incontournable qui nous a aiguillé dans nos recherches !

Lien vers les listes des plantes présentes par commune

Lien vers catalogue régional de la flore vasculaire de Bretagne

 

pépinière graine de Bocage

Une pépinière éco-responsable en Bretagne, Manuel Rousseau récolte ses graines dans la région, sur des boisements anciens et préservés afin d’assurer une génétique locale et diversifiée. Il a créé en 2016 sa pépinière  sur des terres certifiées en agriculture biologique et sa culture favorise la reprise des végétaux en conditions difficiles. Il nous a aidé à comprendre le développement des espèces spontanés de Bretagne

Soutenez la biodiversité et son travail de préservation de notre patrimoine en achetant vos arbres chez lui.

Manuel de Graine de Bocage

Rejoignez-nous et participez à l’évolution de Wild